aller à la navigation

Port en eau profonde Kribi, Mise à eau des caissons août 8 2013

Infos : , rétrolien

Le premier Ministre Philémon Yang a présidé la cérémonie de mise à l’eau des caissons au port en eau profonde de Kribi.

Cette cérémonie a permis au chef du gouvernement de faire une évaluation de  la première phase des travaux de réalisations du port en eau profonde Kribi.  De manière générale,  les travaux de construction de la première phase du port  en eau profonde de Kribi, qui sont financés à 85% par un prêt  d’export-import (exim) bank of china, et à 15% par l’Etat du Cameroun, sont déjà réalisés à70%.  Ils comprennent un noyau de la digue de protection de 1323 m sur 1355 m représentant un taux de réalisation de 97,64%; et 90% pour la digue d’enclôture. Le remblai de la zone terre-pleins  qui est estimé à 80% de réalisation, et à 40% de compactage. Pour ce qui est du dragage du chenal d’accès,  le taux global des travaux réalisés est de70, 15%, le terminal conteneur quant à lui est effectué à79, 06%.

Le premier ministre a exprimé sa satisfaction aux  1102 personnes, dont 510 chinois, 591 camerounais et 01 congolais qui travaillent sur le site pour la réalisation de ce grand projet dont le montant total est estimé à 6500 milliards de francs Cfa.

A titre de rappel, le port en eau profonde de Kribi comprend quatre composantes. Une, essentiellement portuaire,  dont le début de lancement des travaux a eu lieu en janvier 2012, un an après la signature de la convention de prêt avec Exim bank of China. Cette partie est concentrée sur les sites de Mboro et Lolabé, localités situées à 30 et 35 km au sud de Mboro. Le port  permettra l’accueil des grands navires de commerce allant jusqu’à 100.000 tonnes et d’un tirant d’eau de 16 à 17 mètres. Cette première partie devra être opérationnelle en 2014 date d’arrivée du premier navire. A partir de 2015, d’autres terminaux seront opérationnels. Quand au site de Lolabé, il hébergera  un appontement pour l’exportation du minerai de fer, capable d’accueillir les navires de 250 000 tonnes et de 22 mètres de tirant d’eau.

Les travaux de réalisation de la composante  industrielle ont démarré. Les responsables du Port en eau profonde de Kribi annoncent que les opérations préalables au démarrage de la réalisation du projet d’autoroute Kribi-Lolabé sont en cours. Les composantes industrielles et urbaines prévues respectivement sur 20 000 hectares pour l’une, et pour 100 000 habitants d’ici 2020 pour l’autre, sont en études. Les estimations  font penser que le  complexe industrialo portuaire  de Kribi permettra de conquérir le marché de la (Ceaac) Communauté  Economique des Etats de l’Afrique Centrale avec  plus de 100 millions d’habitants, et à terme de relancer l’économie Camerounaise.

Armand Ougock

 






Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 71 articles | blog Gratuit | Abus?