aller à la navigation

Positionnement : Charles Atéba Eyene écrit à Obiang Nguema. juin 17 2013

Infos : , ajouter un commentaire

 Décidément, le genre humain ne cessera de nous surprendre. Après avoir perdu une place tant convoitée  au sénat, Charles Atéba  Eyene n’en démords pas. Il vient de pondre une lettre au président de la Guinée Equatoriale. Dans un style qui frise l’ubuesque et ressemble fort bien à un appel de pied. Un peu comme ci notre compatriote voulait envoyer son cv au chef d’Etat de la république voisine du Cameroun. De sa posture de griot louangeur et servile, Charles Atéba Eyéné peint le chef d’Etat Eguato Guinéen sous un jour que les défenseurs des droits de l’homme ne lui reconnaissent pas. Décryptage.

1-L’appel de pied

 « Monsieur le Président, C’est à la fois avec émotion, fierté et surtout conviction que je me permets d’adresser à votre Excellence cette lettre en guise d’encouragements et de soutien à vos multiples messages et actions visant l’éveil, le réveil et l’unité de l’Afrique et des Africains. Il ne faudrait pas penser un seul instant que vous prêchez dans le désert. De plus en plus, l’Afrique, notre cher continent, a besoin des dirigeants dignes, charismatiques, intelligents et porteurs d’une vision endogène du développement et non des marionnettes ou des esclaves à la solde et aux services des maîtres occidentaux par ailleurs grands prédateurs des richesses africaines.  Il faudrait dire que, Monsieur le Président, quand on a votre âge et votre stature, on est un patriarche, un sage, un guide pour les nouvelles générations. Vos prises de parole et vos actes sont donc scrutés par vos cadets que nous sommes. Beaucoup de « grands » en Afrique n’ont pas toujours conscience de cette grande responsabilité historique. Dommage ! En tant que jeunes intellectuels africains, nous sommes témoins du harcèlement dont vous êtes victime de la part des Occidentaux qui ont décrété être les seuls maîtres du monde. Or, il ne s’agit là que d’une simple prétention, une imposture. Quelles leçons la France, l’Espagne ou la Grèce écrasées par la crise, peuvent-elles aujourd’hui donner à la Guinée Equatoriale qui a l’un des taux de croissance les plus forts du monde ? …
L’Afrique a besoin de leaders. Aujourd’hui, vous avez de l’argent et des idées. Cela vous propulse forcément à cette place. Vous avez du courage et de l’audace, accomplissez donc tout simplement votre mission. Si un jour vous êtes fauché comme les autres, l’histoire retiendra. Et, votre sang, stimulera davantage les plus jeunes. Pour rien au monde, l’esclavage des Africains ne doit perdurer, encore moins l’exploitation de l’Afrique ou sa banalisation. Insoutenable ce qui se passe
.  Écrit-il.

Une sortie qui une fois de plus semble jouer contre son auteur qui se fait de nombreuses ennemis au sein du Rdpc le parti au pouvoir pour le quel il milite. Comment comprendre que Charles Atéba Eyene ait perdu le contrôle à ce point ?  Il traite Obiang Nguema de « panafricaniste » dans une zone où l’intégration régionale est gelée.

 

2-La quête de la pitance quotidienne

 

Un universitaire rencontré à Yaoundé I a parlé de « clochardisation  équatoriale et de démence précoce »car poursuit notre interlocuteur « Si nous tenons là un intellectuel, un “vrai” intellectuel, il y a de quoi se demander de quelle mutation a t-il été la victime pour avoir ainsi ses deux hémisphères cérébraux logés sous sa plante des pieds. Comment ne pas être frappé par un cerveau qui est à ce point claudique ? ».

De nombreux proches membres du Rdpc lâchés par popaul Biya ont été récupérés par ses homologues Idriss Deby du Tchad a fait d’augustin kontchou Kouemegni son conseiller spécial. Obiang Nguema bénéficie des conseils de Gervais Mendo Z é en communication. Sentant la mangeoire lui échapper alors que le régime de Biya ne fait pas de la place aux jeunes Charles Atéba Eyene a choisi d’envoyer son cv au président équato-guinéen.

Souhaitons à Atéba Eyene que l’homologue de Paul Biya sera bien flatté car  une pensée populaire, répandue au moyen âge  et encore d’actualité disait ”tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute”. Jean De La Fontaine.

 

Armand Ougock

 



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 71 articles | blog Gratuit | Abus?