aller à la navigation

Ministère des Relations Extérieures: La colère de Pierre Moukoko Mbonjo mai 28 2013

Infos : , rétrolien

Le Ministre a choisi la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux, pour passer un savon à ses collaborateurs.

 

Le Ministre des Relations Extérieures a l’impression de prêcher dans le désert. Moukoko Mbonjo a dit hier que, lorsqu’il a accédé en 2011 aux commandes du MINREX, les tablettes affichaient 700 millions de frais de mission impayés. Le patron du MINFI sur instructions du Président de la République, a pu éponger ces arriérés. Dans le département ministériel de l’ex-musicien, la ligne de conduite semble être « tout pour moi rien pour les autres. » L’homme poursuit en disant qu’au Ministère des Relations Extérieures, le meilleur côtoie le pire.

Pour lui, dans son Ministère il y a une frénésie autour des missions. Cela l’a poussé à installer dans son ordinateur, un logiciel permettant de suivre semaine après semaine, le rythme de consommation de la ligne budgétaire consacrée aux missions effectuées à l’étranger. Certains cadres de son Ministère ne produisent pas les rapports après leurs missions, et sont animés par l’esprit du ponce pilatisme. Sur les 700 millions d’arriérés de mission, un seul cadre a effectué une mission évaluée à 51 millions de FCFA. Moukoko Mbonjo souligne que l’esprit d’équipe ne règne pas au sein de son Ministère.

Pour une seule mission, on propose plusieurs personnes à la fois. Tout le monde veut aller en mission, parce que les agents qui en font moissonnent de grosses enveloppes. Le Minrex a indiqué qu’il a décidé d’attribuer des missions d’autorité. Des voix se sont élevées pour le combattre. Mbonjo précise que la lutte contre les mauvaises pratiques va se poursuivre, car nul n’a le titre foncier au Ministère des Relations Extérieures.

Fulbert YAO

 

 






Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 71 articles | blog Gratuit | Abus?