aller à la navigation

Feuilles de route: les résultats d’abord mai 4 2012

Infos : , rétrolien

 

Le président de la République a prescrit aux membres du gouvernement, des orientations sur les bases desquelles ils seront évalués.

Paul Biya Président sortant est réélu après le scrutin du 09 octobre2011. Son programme de société baptisé « les grandes Réalisations » a séduit l’immense majorité des électeurs. Ce programme qui met en exergue les projets structurants vise à redonner la confiance aux investisseurs et à relancer l’économie nationale. C’est donc à juste titre, que lors du premier conseil des ministres tenu le 15 décembre 2011 au palais de l’unité le chef de l’État, demande aux ministres de se référer au document de stratégie pour la croissance et l’emploi. (Dsce), pour ce qui est des grandes orientations de l’action gouvernementale, mais aussi de s’approprier les déclinaisons des discours de campagne électorale et celui de sa prestation de serment devant la représentation nationale.

 Mises sur pied le 06 mars, le bilan de mi-parcours des feuilles de route sera dressé en août 2012.

L’importance des feuilles de route pour la mise en œuvre de l’action gouvernementale, n’est plus à démontrer. Le chef de l’État ayant placé son septennat sous le signe « des résultats ». Ainsi, les ministres sont invités à « rendre compte » après 6 mois. Ce qui pourrait offrir au président de la République, l’occasion de cerner   les manquements et les retards. Le peuple Camerounais attend donc de juger chacun de ses ministres, afin de comprendre avec quel degré d’engagement chacun d’entre eux, imprime sa marque dans la « nouvelle dynamique » impulsée par le président Biya et qui doit mener le Cameroun vers l’émergence à l’horizon 2035. La feuille de route est un instrument de transparence qui permettra d’avoir plus de lisibilité sur l’action gouvernementale. Pour des experts avisés, « les feuilles de routes facilitent l’action gouvernementale et la rendent plus efficace, il faudrait pour y parvenir aux résultats, se débarrasser de l’inertie qui caractérise l’administration et surtout, dynamiser les équipes dans chaque ministère ». C’est dire que l’adoption des feuilles de routes « constitue un signal fort et un appel à une grande mobilisation » pour la création des richesses.

Lorsque l’on sait que les attentes des populations sont nombreuses aussi bien dans  le domaine de l’agriculture avec la mécanisation ou de la révolution agricole, secteur d’avenir dans lesquels de nécessaires ajustements  sont annoncés, que dans le secteur des logements sociaux où les préoccupations sont importantes. Le souci d’amélioration les conditions d’accès à l’eau potable, à l’emploi décent à une éducation de meilleure qualité étant  des préoccupations permanentes.

 

 

 






Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 71 articles | blog Gratuit | Abus?