aller à la navigation

Humeur:Urgence alimentaire silencieuse mars 7 2012

Infos : , rétrolien

Elle s’éloigne l’époque où le Cameroun affichait fièrement  son autosuffisance alimentaire. Décor.

 

C’est dépassé d’affirmer aujourd’hui que notre pays est autosuffisant alimentaire. Nos compatriotes sont de plus en plus affamés. Le constat est lapidaire. Laconique. Dévalorisant. Un détour dans les cérémonies nous édifie à ce sujet.  Que l’on se retrouve en  séminaires, en ateliers, dans les meetings politiques ou lors des cérémonies de présentation de vœux, et autres colloques, nous nous bousculons devant les buffets. Sans honte ni gène.  Presque personne n’y échappe. Les  Camerounais de tous les bords s’y retrouvent. Femmes, hommes et jeunes se battent pour manger. Pour se nourrir. Du simple chercheur d’emploi au respectable haut cadre de l’administration, en passant par la ravissante secrétaire de direction, nous avons trempé dans la soupe, la fierté camerounaise. Spolié ce que de nombreux pays nous enviaient. N’avons-nous pas assisté impuissants aux émeutes de la faim de février 2008 ? Des manifestants interrogés disaient ne plus pouvoir supporter la misère ambiante dans le pays.  Des affrontements nés de la famine ont laissé sur le carreau de nombreuses victimes. Des dégâts matériels importants. Que dis je ? N’y avons-nous pas déversé le socle de notre humanité ? De  Notre dignité ? D’ailleurs, peu importe la période de l’année. En temps de carême ou de ramadan le spectacle est le même. Il est largement symptomatique du peu d’importance que nous accordons à ces moments de piété. Affligeant. Désolant. Il ne choque que les puristes. Interpelle rarement la conscience collective.

 

Chiffres

 

Comment en sommes nous arrivés là ? Il y’a une vingtaine d’années, dans une célèbre interview accordée à RMC (Radio Monte Carlo) en 1991, face à Yves Mourousi de regretté mémoire, Paul Biya affirmait que « le Cameroun est un pays autosuffisant alimentaire. Un coin du monde où tous les citoyens mangeaient à leur faim ». Quelques décennies plus tard, la vérité est assommante. Différente. La crise économique, la baisse des salaires, l’exode rural, les changements climatiques, la sécheresse, sont passés par là. Cela est il suffisant pour expliquer que des individus au dessus de tout soupçon écument les lieux publics  porte-documents vides à la main en quête de pitance quotidienne pour leur progéniture ? De nombreuses familles camerounaises sont réduites aujourd’hui à un repas par jour. La récente étude de l’Institut national de la statistique du Cameroun rendue publique le lundi 31 octobre 2011. Révèle que: 33% des enfants de moins de cinq ans sont touchés par la malnutrition chronique et 14% d’entre eux par la malnutrition sévère. N’est ce pas troublant que notre terre qui a longtemps vanté son autosuffisance alimentaire en soit arrivée presqu’ au  même niveau que les pays sahéliens ? Pourquoi n’en faisons nous pas une cause nationale ? La famine au Cameroun n’est pas une affaire du nord du pays. C’est indiscutable. Nous ne sommes plus le grenier incontesté de l’Afrique centrale. Nous sommes devenus des dépendants alimentaires.

 

Selon le rapport de l’Unicef (Fonds des nations unies pour l’enfance) de 2010, chaque année, la malnutrition tue au moins 105.000 enfants de moins de cinq ans au Cameroun. Une donnée qui nous permet d’affirmer que la sécurité alimentaire est vulnérable. Pourtant, le phénomène, reste moins médiatisé. La solution vient de la prise des décisions audacieuses. Notre pays compte plus de 7 millions de terre arables dont 25% seulement sont exploitées. Un potentiel incomparable pour notre agriculture. Loin de constituer un vecteur de croissance, cet atout peut servir de détonateur résoudre en urgence le problème de la famine au Cameroun. Car l’ampleur des dégâts, sans être pour l’instant dramatique, est telle que des mesures doivent être prises  rapidement. Et en toute lucidité pour nous permettre de continuer à conserver notre place de grenier de « l’Afrique centrale ».

 

 Armand O.


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 71 articles | blog Gratuit | Abus?